paysages portraits dessins actualité journal liens index accueil @ contact


 

Réparer les erreurs.

1 - Que faire pour repeindre sur un tableau raté, récupérer la toile?
Lorsqu'on a complètement et désespérément raté un tableau peint à l'huile, différentes solutions existent pour récupérer le support. Personnellement, je ne peins jamais sur une toile déjà peinte, j'enlève et je jette la toile et j'en agraffe une nouvelle sur le châssis récupéré (mon châssis à moi...). C'est selon moi la meilleure et la plus sage solution.

Celles et ceux qui peignent un tableau tous les trois ans n'ont pas nécessairement envie de perdre la toile abandonnée à son triste sort et espèrent dès lors pouvoir la récupérer pour y peindre un nouveau sujet.

Commençons par voir ce qu'il ne faut jamais faire. Si le tableau a été peint à l'huile, il ne faut jamais recouvrir la surface peinte avec de l'acrylique, celui-ci ne manquerait pas de craqueler après quelques semaines ou quelques mois. Or, comme le liant du gesso est acrylique, il ne faut jamais recouvrir l'huile même archi-sèche avec du gesso.
La seule solution consiste à attendre un séchage complet de la surface peinte, et éventuellement, si elle présente des reliefs indésirables, la poncer avec du papier de verre, ensuite y étaler deux ou trois couches de blanc opaque (titane) pour bien couvrir la sous-couche. Attendre que celle-ci soit parfaitement sèche et la recouvrir d'un vernis à retoucher; opération qui évitera à la nouvelle couche de voir son huile totalement absorbée par le blanc du dessous et donner une tonalité mate et poisseuse.

2 - Comment aplanir une toile déformée suite à une pression ou à un coup par un objet anguleux ?
Il arrive qu'une toile soit déposée contre l'angle d'un meuble ou qu'un geste maladroit y laisse une aspérité inesthétique. Il est très simple de gommer ce relief disgrâcieux, il suffit de mouiller généreusement avec de l'eau et au dos de la toile la partie déformée. Utiliser pour cela une éponge ou un chiffon en fibres naturelles. En séchant, la toile retrouvera miraculeusement sa planéité.

3 - Comment réparer un trou ou une déchirure dans une toile ?
Nous entrons ici dans un domaine réservé aux restaurateurs professionnels... Toutefois, l'amateur peu exigeant peut obtenir un résultat qui le satisfera si il colle un morceau de toile au dos de la blessure. Utiliser pour cela de la colle blanche (colle à bois), du Caparol ou de la colle forte pour tissus. Cette "rustine" risquera toutefois de faire apparaître une boursouflure dans la partie réparée. Peindre ensuite la partie abîmée. Mais...

la meilleure formule consiste à réentoiler complètement le tableau, c'est-à-dire à coller la toile abîmée sur une autre toile vierge de la même dimension. Voir ci-contre une toile entièrement réentoilée >

L'idéal est alors d'utiliser une colle naturelle (colle de peau = colle totin: une part de colle pour sept à huit parts d'eau. Laisser tremper une journée puis chauffer).

Si la toile abîmée est relativement ancienne et si elle est devenue cassante, il sera bon de couper les bords où étaient les clous ou les agrafes et qui sont devenus fragiles, donc de faire correspondre les dimensions de l'ancienne toile avec celles du châssis. Voir ci-contre >

La nouvelle toile sera bien tendue sur le châssis, en utilsant les clefs, avant que l'ancienne y soit collée.
Il peut être utile de traiter préalablement les deux parties qui seront assemblées en les enduisant d'une couche de colle qu'on laissera sécher avant de poser la colle définitive. Cette opération a pour but de fixer les particules ou les poussières microscopiques qui empêcheraient un collage efficace.

milieu

Enduire ensuite de colle les deux faces qui seront en contact. Agir minutieusement mais rapidement. Presser légèrement avec un chiffon ou un rouleau à tapisser. Laisser sécher.

Si la surface de peinture présente des creux, il faudra avant de peindre, les combler en les remplissant d'un enduit, du modeling paste ou d'un apprêt de colle de peau et de blanc de Meudon (environ 6/8 + 2/8). Il s'agit ici d'effacer le creux en le ramenant dans le plan de la surface peinte. Une fois cet enduit sec, on pourra peindre en ajustant la couleur avec précision pour camoufler totalement la blessure.

Important et éventuellement superflu: si le tableau troué est un Rembrandt, confiez la réparation à un restaurateur (très) professionnel.

4 - Comment enlever un vernis final qui s'écaillerait, qui aurait jauni ou qui présenterait des embus ?
Cette opération est délicate. On l'effectue généralement avec de l'alcool mixé à de l'eau. Les proportions dépendent de la constitution et de l'épaisseur du vernis. Un essai préalable sur une petite zone est nécessaire. Commencer par exemple avec la proportion de 1/5 d'alcool pour 4/5 d'eau. Modifier selon le résultat obtenu.
Rincer rapidement à l'eau ou à l'eau légèrement savonnée le liquide et le vernis qu'on aura dilués.

5- Comment modifier une partie d'un tableau, un détail ?
Avant de repeindre sur une surface déjà peinte et afin d'éviter de disgrâcieux embus (couleur mate à côté de couleurs brillantes) , il est nécessaire d'isoler préalablement la sous-couche avec du vernis à retoucher. Attendre que le vernis soit parfaitement sec avant d'apporter les corrections souhaitées. Comme ce type de vernis est assez siccatif, l'attente ne devrait pas être très longue, à peine deux ou trois heures.
Si des différences de brillance subsistent, l'ensemble peut être vernis après séchage complet des parties repeintes.

Si on veut repeindre entièrement une partie du tableau, il sera souvent plus confortable de recouvrir la partie à éliminer avec un blanc couvrant (titane) légèrement diluée dans un medium à peindre, donc de remettre à nu la zone à revoir. Cette opération permet de ne pas être gêné par le motif qu'on veut recouvrir.
Avant de repeindre, il faut évidemment bien laisser sécher cette sous-souche.

 

 

Photographier un tableau >