titre2019
accueil exposants l'art fantastique liens utiles archives contact

Bruno Altmayer (F) - Perspective prométhéenne ou la tentation de l'hubris

 

 

"Perspective prométhéenne ou la tentation de l'hubris" - 100 x 100 - 2018

Depuis le temps des cavernes, l'homme a été un créateur, artiste, penseur et chercheur. Tantôt motivé par ses rêves, toujours poussé par ses besoins vitaux, par la quête d'un plus grand confort.
Depuis quelques années, il lui est venu l'idée de s'affranchir des limites de la vie et de l'expérience de la nature. Certains scientifiques, stimulés par quelques milliardaires en quête d'immortalité, développent des stratégies à grand renfort de technologies, afin de dépasser notre condition d'humain en cherchant à améliorer, augmenter l'homme physiquement, intellectuellement, temporellement, à le doter de super pouvoirs. Cela s'appelle le "transhumanisme".

Entre ces deux stades de l'évolution, nous avons connu bien des avatars. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup évolué. Sommes-nous réellement sortis de la caverne de Platon ? La disparition des dinosaures nous rappelle l'impermanence de toute forme de vie, de tout système. Nous en sommes à la sixième extinction de masse des espèces vivantes et cela à une vitesse exponentielle en raison de l'activité extractiviste et consumériste toujours croissante de notre société thermo-industrielle.
Qu'en est-il de nos aspirations spirituelles, de notre quête intérieure ?
Nous sommes enchaînés à un rocher, symbole du matérialisme et tout peut s'effondrer d'un instant à l'autre... Notre raison, nos espoirs, nos rêves, notre foi en nos capacités propres, en notre devenir d'Homme...
Prenons garde que notre orgueil démesuré, cette tentation de l'hubris, ne nous égare pas dans les dédales de nos inconséquences. Combien de civilisations se sont effondrées à construire des tours de Babel afin d'égaler les dieux de l'Olympe.

Artiste peintre-témoin, tombé dans l'Apocalypse lorsque j'étais petit, tourné depuis toujours dans ma thématique vers l'écologie et l'humanisme, je me suis spécialisé dans la collapsologie, l'étude de l'effondrement systémique. Avec Gaïa, ce nouveau tableau marque un tournant dans ma démarche de plus en plus engagée dans la recherche du dévoilement de la conscience, le boulversement de la masse critique.

 

 

 

 

 

 

 

 


Ò